Vignette crit'air 1 LBT

Notre Dodge RAM a reçu sa vignette crit’air 1 gràce à l’utilistation du carburant propre E85 (bio ethanol). Ce qui nous permet de pouvoir livrer ou récupérer vos véhicules absulument partout et à toute heure. En période de forte chaleur certaines grandes villes interdisent l’accés aux véhicules polluants, notre choix s’est donc porté sur un véhicule sans aucune restriction.

L’amélioration de la qualité de l’air est plus que jamais un enjeu de santé publique, notamment dans les grandes agglomérations de plus en plus touchées par la pollution atmosphérique liée à la circulation automobile. La mise en place en France de zones à faibles émissions (ZFE) de particules, sous la pression des instances européennes, entre pleinement dans ce processus. Les ZFE sont aussi appelées ZFE-m, pour zones à faibles émissions mobilité.

Quel est le principe d’une ZFE ? Une collectivité territoriale peut décider (ou pas) de limiter ou d’interdire l’accès d’une partie ou de l’intégralité de son territoire à la circulation et au stationnement des véhicules utilitaires et des poids lourds les plus émetteurs de polluants atmosphériques, selon les critères de son choix (catégories de véhicules), pendant une période donnée (certains jours de la semaine ou certaines heures, etc.) ou de façon permanente. Elle est aussi libre de fixer des dérogations à ces restrictions.

Le fonctionnement des ZFE repose sur le système actuel des vignettes Crit’Air. Apposée au pare-brise, la vignette Crit’Air (il y a six certificats qualité de l’air matérialisés par autant d’autant d’autocollants) permet de distinguer les véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants. De facto, les véhicules les plus polluants sont les premiers à disparaître des ZFE.

Les calendriers d’interdiction de circulation diffèrent selon les ZFE : les classes des véhicules interdites seront peu à peu élargies au fur et à mesure de l’évolution du dispositif.

Les zones à faibles émissions sont instituées dans le cadre de la future loi d’orientation des mobilités (dite « LOM »), actuellement en débat au Parlement. Elles ont vocation à se substituer aux dispositifs existants des zones à circulation restreinte (ZCR), eux-mêmes institués en remplacement des zones d’actions prioritaires pour l’air (ZAPA).

Alors que l’on dénombrait 231 ZFE dans treize pays européens début 2020, selon un recensement de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), seules quatre villes et agglomérations françaises ont mis officiellement en place une zone à faibles émissions : Paris, Grenoble, Strasbourg et la Métropole du Grand Paris.

Dix-neuf collectivités souffrant particulièrement de pollution de l’air ont été retenues dans le cadre de l’appel à projets ZFE lancé par l’Ademe et le gouvernement en juillet 2018 (voir tableau plus bas). En 2021, sept de ces métropoles vont rejoindre les quatre déclarées. Il s’agit de :

  • Aix-Marseille
  • Montpellier
  • Nice
  • Rouen
  • Strasbourg
  • Toulouse
  • Toulon

La vignette de classification Crit’Air sera là aussi obligatoire à compter de 2021 (aucune date n’est fixée pour l’instant).

©toutsurmesfinances.com

 

 

Dodge RAM Crit'air 1
EnglishFrench